Bienvenue sur le site de Botali !

Frais de port offerts dès 49€ d'achat

L’immunité, comment pouvons-nous la protéger, l’entretenir, la renforcer ?

On dit communément que « la nature est bien faite ». Le système immunitaire nous le prouve tous les jours, sans que nous en ayons vraiment conscience. Mais il arrive parfois qu’une baisse se fasse ressentir et que la nature ait besoin d’un petit coup de pouce.

 

Comment reconnaître un système immunitaire affaibli ?

En cas de baisse de régime, le système immunitaire nous avertit sous forme d’alertes très diverses. A nous de rester en veille et de réagir en conséquence.

Les symptômes d’un déficit immunitaire

Nous recherchons tous la cause de nos maux, l’explication de certaines faiblesses, physiques ou psychologiques, afin de trouver des solutions pour améliorer notre vie quotidienne. Et si la préservation du système immunitaire était une première réponse ?

 

Vous soupçonnez une défaillance de votre système immunitaire ? Voici les principaux symptômes :

  • L’enchaînement des maladies

Rhumes, angines, cystites, grippes intestinales… Si les infections se succèdent dans votre quotidien, même très diversifiées, vous pouvez soupçonner une baisse de régime de votre immunité.

 

  • La fatigue chronique

Une fatigue continue peut impacter le système immunitaire. Mais qu’est-ce qui se cache derrière cette lassitude, cette sensation d’épuisement ? Elle est très souvent liée au stress et au manque de sommeil. C’est là-dessus qu’il faut travailler…

 

  • Dérèglements gastro-intestinaux

Au-delà de sa fonction digestive, l’intestin joue un rôle prépondérant dans l’immunité. Les milliards de bactéries situées dans la flore intestinale font barrage à tout agent pathogène. Une faiblesse dans cette région du corps est donc directement synonyme de déficit immunitaire.

 

  • Le vieillissement

Les infections surviennent beaucoup plus souvent chez les personnes âgées que chez les jeunes (ex. grippe, pneumonie…) D’un côté la première ligne de défense, peau et muqueuses, est affaiblie, donc plus à même de laisser passer les microbes, et de l’autre les infections subies au cours de la vie ont finalement fragilisé le système immunitaire, malgré ses nombreuses victoires.

 

  • Le surpoids

Le tissu adipeux d’une personne en surpoids crée un environnement propice aux inflammations et autres maux face auxquels le système immunitaire peut se retrouver dépassé.

 

  • La cicatrisation lente

Les cellules immunitaires sont sollicitées pour la reconstruction de la peau en cas de plaie. Quand la cicatrisation tarde, le phénomène peut traduire une mauvaise interaction entre les cellules immunitaires, et donc un dérèglement du système lui-même.

 

Info +

Le système immunitaire peut se retrouver affaibli lors de certaines périodes charnières de la vie, comme l’adolescence, la grossesse, la ménopause, la vieillesse… Dans nos vies de tous les jours, c’est aussi lors des changements de saisons, caractérisées par des variations de température et de luminosité que l’organisme peut être mis à mal. Ces périodes de changement lui demandent un lourd travail adaptatif et l’expose ainsi aux maux saisonniers que nous connaissons tous.

 

« Parce qu’un système immunitaire affaibli impacte notre vie de tous les jours et peut avoir des conséquences à long terme, Botali propose des solutions ciblées, naturelles, justement dosées pour maintenir un bon équilibre de l’organisme toute l’année.»

Le mot de Botali

 

 

Comment stimuler naturellement notre système immunitaire ?

On ne renforcera jamais mieux son immunité que par de bonnes habitudes et des méthodes naturelles. Checkez les bons gestes !

    • Adoptez une bonne hygiène de vie

Prendre en main son immunité, c’est un engagement pour son propre corps, pour son énergie, sa longévité… Si les bonnes pratiques sont appliquées au quotidien, pareilles à des habitudes qui ne sont plus de l’ordre de l’effort (ou presque), vous vous donnez les meilleures chances de conserver une forme olympique!

    • Optez pour une alimentation équilibrée

Faites-vous plaisir avec de la vitamine C (antioxydants présents dans les fruits frais) et abreuvez-vous de soleil pour la vitamine D. Si comme beaucoup vous n’avez pas suffisamment accès au soleil, croquez dans les poissons gras (ex. saumon, maquereau…). Entretenez également votre microbiote, c’est-à-dire les bactéries, virus et levures incontournables vivant dans votre intestin. Pour cela, favorisez les fruits et légumes riches en fibres (vous connaissez la formule des « 5 par jour »), ainsi que les aliments fermentés (ex. pain, choucroute, fromage…). Les minéraux (noix/graines, haricots, légumes crucifères…) ou acides aminés (protéines animales ou végétales) contribuent aussi largement à l’efficacité des défenses immunitaires. Avec un tel régime, vous éviterez toute carence et votre corps vous remerciera !

    • Hydratez-vous

Buvez régulièrement, en petites quantités. D’une part, cela vous permettra d’améliorer le transit intestinal, et d’autre part, vous accélèrerez l’élimination des toxines grâce à l’expulsion des urines. En période de pandémie, privilégiez une eau riche en magnésium. Un autre bon point : des muqueuses bien hydratées sont moins réceptives aux virus.

    • Pratiquez une activité physique

Pour faire de l’activité physique un atout de votre système immunitaire, bougez régulièrement, sans aller jusqu’à l’épuisement. La sédentarité a en effet été reconnue comme néfaste, générant des maladies chroniques telles que le diabète, les problèmes cardiaux… Les « 30 minutes » quotidiennes requises contribuent au bien-être physique, mais aussi mental puisque l’endurance libère des endorphines, ces « hormones du plaisir » qui jouent sur notre santé.

    • Préservez le sommeil et la relaxation

Le repos est un gage d’immunité puisqu’il booste la création d’anticorps pour combattre les infections. D’ailleurs, de nombreuses études ont prouvé que les bons dormeurs étaient moins sujets aux rhumes et autres virus courants, et donc ingèrent moins de médicaments. Le sommeil diminue également le stress, les angoisses, cet état négatif qui génère des réactions chimiques (ex. fabrication d’hormones de cortisol) et physiques (ex. affaiblissement du « cerveau intestinal »), diminuant la réponse immunitaire.

Autres incontournables à retenir : ne fumez pas ; ne buvez pas d’alcool avec excès ; évitez les sucres rapides (bonbons, biscuits…), lavez-vous régulièrement les mains…

 

Info +

Malgré toute la bonne volonté du monde, il peut arriver à tous de manquer de temps et d’énergie pour accomplir ces bonnes pratiques, surtout quand les températures baissent et que le froid vient tester la résistance de nos défenses immunitaires. En ce cas, les vitamines, les oligo-éléments, la phytothérapie peuvent être d’une aide précieuse à condition qu’ils soient justement dosés, avec des actifs de qualité et conseillés par des professionnels de santé. Cependant, rien n’est plus fondamental qu’une bonne hygiène de vie. C’est pourquoi la complémentation en nutraceutique doit être personnalisée, adaptée aux carences, et ponctuelle.

 

« Certaines plantes proposées chez Botali contribuent à maintenir un bon équilibre de l’organisme et permettent ainsi de renforcer l’immunité. »

Le mot de Botali